Cas de COVID dans la région de la baie, hospitalisations en hausse. Jusqu’où iront-ils ?

Les infections à coronavirus et les hospitalisations augmentent à nouveau dans la région de la baie alors que la région entre dans ce que les responsables de la santé publique disent être la sixième vague de la pandémie de COVID-19.

San Francisco a désormais le deuxième taux d’infection le plus élevé de Californie, avec une moyenne de 40 nouveaux cas quotidiens pour 100 000 habitants, selon les données de l’État publiées vendredi, derrière le comté voisin de Santa Cruz, qui en a signalé 43 pour 100 000.

Les deux comtés ne signalaient que 3 cas quotidiens pour 100 000 il y a un mois.

“Je suis surpris que cela augmente autant”, a déclaré le Dr George Rutherford, expert en maladies infectieuses à l’UCSF.

Les comtés de San Francisco, Santa Clara, Marin et San Mateo – ainsi que Santa Cruz – étaient tous passés au niveau «modéré» de présence communautaire de COVID à partir de vendredi, tel que mesuré par les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis. Le calcul est basé sur les taux de cas et les hospitalisations. À ce niveau, l’agence recommande aux personnes à haut risque d’utiliser à nouveau des masques faciaux dans les espaces publics.

Les neuf comtés de la région de la baie, ainsi que ceux entourant le delta de la rivière Sacramento-San Joaquin et pratiquement toute la côte californienne, sont également classés comme ayant des taux de transmission communautaire de virus «élevés», selon une métrique distincte du CDC.

Leave a Comment