La Maison Blanche déclare que 20 sociétés Internet fourniront efficacement un accès Internet gratuit à des millions d’Américains

L’administration Biden a annoncé lundi que 20 principaux fournisseurs de services Internet ont accepté de proposer des forfaits de base à faible coût qui seront gratuits pour des millions d’Américains après remboursement.

Les 20 entreprises, dont AT&T (T), Comcast (CMCSA) et Verizon (VZ), couvrent plus de 80 % de la population américaine. Ils fourniront immédiatement au moins un plan qui ne coûte pas plus de 30 $ par mois et offre des vitesses de téléchargement d’au moins 100 Mbps.

La Maison Blanche indique que 40% de la population américaine, soit environ 48 millions de foyers, pourront s’inscrire via un programme existant appelé Affordable Connectivity Program (ACP). Le programme s’adresse aux Américains à faible revenu et offre aux participants une remise allant jusqu’à 30 $/mois sur leur facture Internet, ce qui signifie qu’ils bénéficieront effectivement d’un service gratuit s’ils peuvent se connecter avec l’une de ces entreprises participantes.

Le PDG d’AT&T, John Stankey, a déclaré que le nouveau plan de son entreprise “lorsqu’il est combiné aux avantages fédéraux de l’ACP, fournit jusqu’à 100 Mbps de service Internet gratuit”.

“L’Internet pour tous nécessite le partenariat des entreprises et du gouvernement, et nous sommes heureux de travailler avec l’administration, le Congrès et la FCC pour garantir que chacun dispose d’un service haut débit accessible, abordable et durable”, a-t-il déclaré.

“L’internet haut débit à la maison n’est plus un luxe”

Les nouvelles de lundi viennent en grande partie grâce aux 65 milliards de dollars mis de côté pour l’Internet haut débit dans la loi sur les infrastructures bipartisanes. Cet argent a aidé à financer l’ACP et est également dirigé vers des efforts parallèles pour augmenter les zones de couverture et les vitesses.

« L’Internet haut débit à la maison n’est plus un luxe : c’est une nécessité pour les enfants d’apprendre, les travailleurs pour faire leur travail, les personnes âgées et les autres pour accéder aux soins de santé grâce à la télémédecine, et pour nous tous de rester connectés dans ce monde numérique », a déclaré un haut responsable de l’administration aux journalistes lors de la prévisualisation de l’annonce.

“Une opportunité historique”

Les familles sont éligibles à l’ACP principalement en fonction du niveau de revenu. Tout ménage gagnant moins de 200% du seuil de pauvreté fédéral – 55 500 $ pour une famille de quatre personnes aux États-Unis continentaux – est éligible. Les ménages peuvent également être éligibles s’ils participent à certains programmes gouvernementaux tels que Medicaid ou Supplemental Security Income.

« Le programme de connectivité abordable est une opportunité historique de réduire la fracture numérique en permettant à davantage d’Américains de se connecter et de se connecter à notre monde de plus en plus numérique », a déclaré David N. Watson, PDG et président de Comcast.

La liste complète des entreprises participantes comprend Allo Communications, AltaFiber, Altice USA, Astound, AT&T, Breezeline, Comcast, Comporium, Frontier, IdeaTek, Cox Communications, Jackson Energy Authority, MediaCom, MLGC, Spectrum, Verizon, Vermont Telephone Company, Vexus Fiber , et Waouh ! Internet, câble et télévision.

Verizon, par exemple, proposera désormais son service Fios existant pour 30 $/mois aux participants au programme. D’autres entreprises, comme Spectrum, disent qu’elles augmenteront les vitesses d’un plan existant de 30 $/mois pour atteindre la norme de 100 Mbps fixée par la Maison Blanche, là où leur infrastructure le permet.

Pousser plus d’entreprises à ‘prendre les mêmes engagements”

Il manque notamment à l’annonce de lundi de nombreux fournisseurs de services Internet plus petits et ruraux qui auraient du mal à répondre aux exigences de tarification ou de vitesse de la Maison Blanche.

“Je pense qu’il y a actuellement environ 1 300 fournisseurs d’accès Internet participants dans l’ACP et nous aimerions évidemment que chacun d’entre eux prenne les mêmes engagements que ces 20 entreprises”, a déclaré un haut responsable de l’administration.

La vice-présidente Kamala Harris discute du programme de connectivité abordable en février. (Anna Moneymaker/Getty Images)

Ces entreprises couvrent 50% de la population rurale. Ces Américains sont toujours éligibles pour s’inscrire à l’ACP, mais ils peuvent continuer à faire face à une vitesse plus lente ou à des plans qui ne sont pas entièrement couverts par le remboursement de 30 $.

Jusqu’à présent, 11,5 millions de ménages se sont inscrits pour bénéficier des prestations ACP. Le programme a d’abord été créé comme mesure de secours dans les premiers jours de la pandémie de coronavirus, et les responsables de Biden ont décidé d’en faire un permanent comme moyen de réduire la fracture numérique.

Le président Joe Biden et le vice-président Kamala Harris s’exprimeront lundi à la Maison Blanche aux côtés des PDG des sociétés Internet dans le cadre d’un effort à plusieurs volets pour stimuler les inscriptions. Cet effort comprend un nouveau site Web, GetInternet.gov, et une sensibilisation directe des agences fédérales telles que la Social Security Administration ainsi que des États.

Ben Werschkul est écrivain et producteur pour Yahoo Finance à Washington, DC.

Lisez les dernières actualités financières et commerciales de Yahoo Finance

Suivez Yahoo Finance sur Twitter, Facebook, Instagram, Flipboard, LinkedIn, Youtubeet reddit.

Leave a Comment